Congo-Brazzaville: Transfert de connaissances - Des enseignants formés à l'utilisation des kits de micro-sciences

Le directeur de cabinet du ministre de l'Enseignement primaire, secondaire et de l'alphabétisation, Adolphe Mbou Maba, a ouvert, le 26 novembre à Pointe-Noire, un atelier de trois jours qui va également se pencher sur l'intelligence artificielle et la robotique, en présence de Jean Baptiste Sitou et de Richard Bouka, respectivement directeur départemental de l'Enseignement primaire, secondaire et de l'alphabétisation au Kouilou, et spécialiste du programme sciences de l'Unesco.

L'atelier se fixe comme objectifs la promotion de l'expérimentation pratique en sciences afin de mieux comprendre la science ; l'amélioration des programmes scolaires scientifiques ; l'augmentation de l'intérêt des jeunes pour les sciences de manière à promouvoir l'égalité entre les sexes, la culture scientifique, le développement du raisonnement scientifique et le choix d'une carrière scientifique.

S'exprimant pour la circonstance, Richard Bouka a signifié que cet atelier est fondé sur le transfert de connaissances en vue de renforcer le savoir-faire des enseignants pour qu'ils s'approprient les concepts de micro-sciences, intelligence artificielle et robotique; maîtriser et vulgariser ce savoir-faire afin de pallier le déficit des travaux pratiques en sciences par manque de laboratoires; comprendre les principes de l'intelligence artificielle au travers de la fabrication des robots et les kits de micro-sciences.

Cette formation se tient six mois après celui organisé à Brazzaville et plusieurs pays ont déjà bénéficié de ce projet. En Afrique centrale, la République du Congo est le troisième après le Gabon et le Cameroun.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.