Afrique: Une conférence à Abidjan sur la corruption dans le secteur foncier en Afrique

Dakar — Une conférence sur la politique foncière en Afrique s'est ouverte mardi à Abidjan, dans le but d'"approfondir" l'"engagement" des participants à "l'élaboration, la mise en œuvre et le suivi de politiques foncières", indique un communiqué parvenu à l'APS.

Le but de cette rencontre est aussi de favoriser "l'accès au savoir et la formulation de stratégies" de gestion de la terre, ajoute le texte.

"Les pays africains doivent agir plus rapidement pour éliminer la corruption dans le secteur foncier en tirant parti des technologies et de l'innovation", a souligné Charles Boamah, vice-président de la Banque africaine de développement (BAD), à l'ouverture de la conférence, selon le communiqué.

"Les technologies doivent permettre d'éliminer la corruption dans le secteur foncier", ajoute le texte, citant M. Boamah.

Il a invité les participants au renforcement des ressources financières et humaines consacrées à l'élaboration des politiques foncières, "surtout dans les zones rurales et parmi les populations les plus vulnérables, notamment les femmes".

Cette conférence se tient une fois tous les deux ans, à l'initiative du Centre africain sur les politiques foncières et la BAD.

Les participants discutent du thème : "Remporter la lutte contre la corruption dans le secteur foncier : voie viable pour la transformation de l'Afrique".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.