Congo-Kinshasa: Pour le gouvernement congolais la Monusco reste un partenaire important

Nord-Kivu : De nouvelles manifestations anti-Monusco
26 Novembre 2019

Arrivé à Goma ce mardi 26 novembre, le vice-premier ministre et ministre de l'Intérieur, Gilbert Kankonde a affirmé que la Mission de l'ONU en RDC reste un partenaire important du Gouvernement congolais face à l'insécurité qui sévit à l'Est du pays.

Cette une réaction du Gouvernement congolais est consécutive à l'appel des manifestants à Goma, Beni et Butembo qui estiment que la Monusco reste passive sur la situation sécuritaire et serait en connivence avec l'ennemi, auteur des massacres dans le territoire de Beni. Ces derniers ne jurent que par le départ de cette Mission de la province du Nord-Kivu.

« La MonusCo est présente depuis plusieurs années en RDC et a beaucoup servi le pays sur le plan logistique. Mais, le maintien de l'ordre public et de la sécurité de la population, relève essentiellement des responsabilités régaliennes de l'État Congolais. Nous devrons faire la part des choses et nous assumer en ce moment » , a précisé Gilbert Kankonde.

À lui d'ajouter que la Monusco intervient également dans plusieurs domaines du pays, par exemple dans la lutte contre la maladie à virus Ebola, ce qui est un bénéficie pour la RDC.

Renforcement de la logistique des agents de l'ordre

Par la même occasion, le vice-premier ministre et ministre de l'Intérieur a indiquéé que les effectifs de la légion nationale d'intervention vont être renforcés pour faire face aux ADF dans le territoire de Beni.

« Le Gouvernement congolais va mettre des moyens supplémentaires à la disposition des services de sécurité notamment, des moyens de mobilité pour permettre à la police d'intervenir rapidement en cas d'insécurité », a-t-il rassuré.

Il note aussi qu'un couvre-feu déjà décrété à Beni va faciliter le travail des agents de l'ordre qui sauront contrôler les mouvements nocturnes des citoyens et identifiés les auteurs de ces actes de barbarie à Beni, enregistrés souvent aux heures de nuit.

Une réunion sécuritaire se tient en ce moment à Goma, entre Gilbert Kankonde, vice-premier ministre et ministre de l'Intérieur avec le Gouverneur de la province du Nord-Kivu et quelques élus nationaux du Nord-Kivu, venus de Kinshasa pour la même cause.

Par ailleurs , Célestin Mbala Munsense, Chef d'état-major général des Forces armées de la République Démocratique du Congo, est arrivé également à Goma ce mardi dans le cadre des opérations des FARDC pour la sécurisation de la zone de Beni.

Plus de: Le Potentiel

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.