Cote d'Ivoire: Traite, exploitation et travail des enfants - Le Comité interministériel évalue le plan d'action national

26 Novembre 2019

Le ministre de l'Emploi et de la Protection sociale, Pascal Kouakou Abinan, a présidé, jeudi, à son cabinet à la Tour A au Plateau, une réunion du Comité interministériel de lutte contre la traite, l'exploitation et le travail des enfants (Cim) en Côte d'Ivoire.

La rencontre portait sur le Plan d'action national, mais surtout sur l'offensive qu'entend mener la Côte d'Ivoire contre les allégations d'un journaliste et de deux sénateurs américains faisant état d'exploitation d'enfants dans les plantations de cacao.

Pascal Kouakou Abinan a appelé les représentants des ministères membres du Cim à engager leur département dans le combat des autorités ivoiriennes pour le rétablissement de la vérité. « En Côte d'Ivoire, il n'y a pas d'enfants esclaves dans les champs de cacao », a-t-il rectifié.

Selon lui, tout ce qui se raconte autour du cacao ivoirien menace gravement la commercialisation de ce produit phare de l'économie nationale. Il urge donc de prendre le taureau par les cornes pour rétablir la vérité.

Comme le fait déjà avec hargne la Première dame, Dominique Ouattara, présidente du Comité national de surveillance de lutte contre la traite, l'exploitation et le travail des enfants (Cns), qui a effectué, récemment une mission de haut niveau aux Etats-Unis.

Martin N'Guettia, de la Direction de la lutte contre le travail des enfants (Dlte), a indiqué que la Côte d'Ivoire a adopté un Plan d'action national 2019-2021 d'un coût d'exécution de 26,068 milliards de FCfa.

Le Pan 2019-2021 s'articule autour de trois axes stratégiques d'intervention qui intègrent l'amélioration de l'accès des enfants aux services sociaux de base, la réduction de la vulnérabilité socio-économique des familles et des communautés, ainsi que l'amélioration du cadre institutionnel, juridique et programmatique de lutte contre le travail des enfants.

Outre le point du travail des enfants dans la culture du cacao, Pascal Abinan a informé ses hôtes de l'avancée des préparatifs de la 14e Réunion régionale africaine de l'Organisation internationale du travail qui aura lieu, du 3 au 6 décembre 2019, en Côte d'Ivoire.

Il a fait savoir que les dirigeants de l'Ethiopie, de la République démocratique du Congo (Rdc) et du Kenya ont confirmé leur présence à l'événement.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.