Algérie: Tourisme - De nouvelles lois en 2020 pour renforcer et promouvoir l'investissement

Alger — De nouvelles lois viendront renforcer en 2020 le secteur du Tourisme afin d'y favoriser l'investissement et consolider sa contribution dans le développement socioéconomique, a fait savoir mardi le ministre du secteur, Abdelkader Benmessaoud.

Dans une allocution à la clôture de la 20ème édition du salon international du Tourisme et des voyages (SITEV), M. Benmessaoud a indiqué que "l'année prochaine verra d'importantes réalisations qui devraient renforcer le secteur par un nouvel arsenal juridique et redoubler le nombre de lits et des structures d'hébergement outre la réouverture de plusieurs hôtels publiques réaménagés ainsi que l'inauguration de villages touristiques et de complexes dans diverses régions du pays".

S'agissant de la consolidation de la coopération internationale, M. Benmessaoud a fait savoir qu'il sera procédé l'année prochaine à la "mise en œuvre de la convention conclue entre l'Algérie et la Chine pour amener des centaines de touristes chinois à découvrir la richesse touristique dont recèle l'Algérie outre l'organisation de plusieurs manifestations à partir du premier trimestre 2020".

Dans ce cadre, un atelier international sur les statistiques touristiques sera organisé avec la participation des ministres africains du Tourisme outre la tenue, durant le premier semestre de l'année prochaine, d'une grande manifestation touristique et culturelle qui devrait mettre en évidence le legs culturel en matière d'habit traditionnel algérien dans le domaine touristique".

Se félicitant, par ailleurs, des acquis réalisés par son département en 2019, M. Benmessaoud a fait état des résultats positifs sanctionnant les assises nationales du Tourisme qui ont permis de faire le point et d'aboutir à des recommandations à même de booster le secteur et pallier les lacunes jusque-là enregistrées.

Plus explicite, le ministre a passé en revue le travail de coordination effectué avec les secteurs concernés, en vue de concrétiser ces recommandations et bannir les obstacles qui bloquaient autrefois l'émancipation de l'activité touristique, et ce, a-t-il poursuivi, à travers des équipes de travail qui veillaient à la simplification des procédures du visa en direction de l'Algérie et l'amélioration du transport terrestre.

Ont pris part à ce salon, qualifié par le ministre d'importante occasion pour promouvoir la destination Algérie et envoûter davantage de touristes, des agences de tourisme, des représentants d'hôtels, des responsables de start-up, des experts, des artisans et des professionnels du secteur.

C'est là également une opportunité pour signer des conventions avec les opérateurs activant sur le terrain afin de relancer ce secteur vital et apporter un plus au développement durable, a-t-il soutenu.

A noter qu'une nouvelle application "Allô Hirafi" a été officiellement lancée, permettant aux artisans de commercialiser leurs produits et de se rapprocher des citoyens désirant acquérir des articles traditionnels.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.