Sénégal: Papa Mademba Biteye, Dg de Senelec - «Le réajustement des tarifs de l'électricité est inévitable»

27 Novembre 2019

Le réajustement des tarifs de l'électricité est inévitable et s'impose à tous. C'est l'avis du directeur général de Senelec, Papa Mademba Bitèye qui faisait face à la presse hier, mardi 26 novembre pour apporter des explications sur la hausse du prix de l'électricité qui sera effective à partir du 1er décembre prochain.

Toutefois, il précise que ce réajustement n'est pas généralisé, car, les consommations domestiques ne sont pas directement concernées.

«Aujourd'hui, le réajustement des tarifs est inévitable. La subvention de l'électricité a coûté 318 milliards de francs Cfa à l'Etat du Sénégal». Ces propos sont du directeur général de Senelec, Papa Mademba Biteye.

Il faisait face à la presse hier, mardi 26 novembre pour apporter des explications sur les tenants et les aboutissants de la hausse du prix de l'électricité qui sera effective à partir du 1er décembre 2019.

Toutefois, il précise que cette hausse n'est pas généralisée car, les consommations domestiques ne sont pas directement concernées.

«Le réajustement s'impose à tous. Par conséquent, l'application de nouvelles grilles ne concernera que les factures à payer en janvier 2020 pour les clients facturés mensuellement et en février 2020 pour les clients qui sont facturés par bimestre dont la plupart sont des clients domestiques.

Elle impactera à cette clientèle domestique qui, en fin 2018 est à 1 million 131 mille 053. Les ménages à faible revenu qui représentent 50% de cette clientèle ne connaitront pas de hausse.

Cela veut 611 mille 203 ménages ne verront pas leurs factures d'électricité connaitre une hausse. 300 mille clients domestiques auront une hausse de 2,7%.

Quand on cumule ces deux rubriques, on a donc 87% de cette clientèle qui a une hausse maximum de 3%. Les autres ménages connaitront une hausse entre 7 et 10% après la baisse de 10% qui leur a été opérée en 2017 », explique-t-il.

Poursuivant, il indique que les clients à moyenne tension et haute tension généralement appelés les clients industriels, connaitront une hausse de 6% après la baisse de 4% de 2017.

«UNE JUSTICE ET UNE EQUITE SOCIALE A FAIRE APPLIQUER»

La Senelec a besoin de disposer de ressources financières qui lui permettent de réaliser les objectifs de performances qui lui sont fixés par l'Etat dans son contrat de performance.

Les ressources nécessaires à la réalisation des objectifs de Senelec sont de 70 à 80% pour les achats de combustibles et assimilées, 20% pour les investissements dans la production et le réseau, 10% pour les autres charges dont les salaires.

Le revenu de Senelec est ainsi tiré de deux sources possibles. Les recettes issues de la vente d'électricité donc, des tarifs appliqués aux consommateurs et la compensation versée par l'Etat», a souligné Papa Mademba Biteye.

Pour le trimestre commençant le 1er avril 2019, il informe que le manque à gagner par Senelec est de 12 milliards correspondant à une hausse de 26,3%. Selon lui, le gouvernement a accepté de prendre en charge les 20% de la hausse, ne répercutant que les 6% sur la clientèle.

«Ces 6% constituent aujourd'hui une contribution de 2 milliards de la clientèle sur les 12 mois attendus. L'Etat va encore verser à Senelec les 10 milliards de reliquat. Aujourd'hui, ce réajustement tarifaire constitue une justice et une équité sociale à faire appliquer», a-t-il conclu.

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.