Burkina Faso: Après 5 éditions - Le Marathon Ouaga-Laye se mue en Marathon Paalga du grand Ouaga

27 Novembre 2019

Organisé en 2010 pour la première fois à l'occasion du 35è anniversaire du quotidien burkinabè l'Observateur Paalga (le doyen de la presse burkinabè), le Marathon Ouaga-Laye prend désormais la dénomination de Marathon Paalga du grand Ouaga.

Cette compétition renait ainsi de ses cendres grâce au partenariat entre la mairie de Ouagadougou et l'Observateur Paalga (structure organisatrice).

Les marathoniers auront à parcourir 42,195 Km sur un circuit fermé dans la ville de Ouagadougou le 7 décembre prochain. A ce jour selon les organisateurs, ils sont plus de 300 athlètes inscrits sur les 700 attendus.

Une quinzaine de pays ont été invités dont l'Ethiopie, le Niger, le Bénin, le Kenya, le Maroc, le Cameroun, le Ghana, le Sénégal qui ont déjà confirmé leur présence.

"C'est très important pour nous, parce qu'il ne sert à rien de rester dans un entre soit sportif et athlétique.

On ne s'améliore et on ne se perfectionnant qu'en se frottant aux autres. Il est bien que les maîtres en la matière soient présent pour tirer le marathon burkinabè vers le haut", a laissé entendre Ousseni Ilboudo.

D'ailleurs, ce marathon de Ouaga nouvelle version est désormais inscrit au calendrier de la Fédération africaine d'athlétisme. De un millions de francs CFA, le premier prix passe désormais à trois millions de francs CFA.

La premières athlète burkinabè qui franchira la ligne d'arrivée aura la somme de 500.000 FCFA et les premiers athlètes burkinabè (homme et femme) auront une moto offerte par l'un des partenaires du marathon.

Côté sécurité, les organisateurs rassurent que tout est mis en œuvre pour un marathon sécurisé et paisible. Aussi, il est prévu un village du marathon en marge de l'évènement.

Plus de: Fasozine

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.