Libye: Ghassam Salamé dénonce des ingérences étrangères dans l'exacerbation des conflits

L'envoyé spécial des Nations unies et chef de la Mission d'appui des Nations unies en Libye (Manul) a qualifié de probable "crime de guerre" une frappe aérienne qui a fait au moins dix morts à Tripoli, en majorité des migrants.

Ghassam Salamé intervenait devant le Conseil de sécurité de l'ONU, le 18 novembre, à New York. Une frappe aérienne menée contre une usine ayant fait plusieurs morts et blessés, a contraint l'émissaire de l'ONU à ouvrir son exposé par une mise en garde."Une biscuiterie dans le quartier de Wadi Rabi'a, à Tripoli, a été touchée par une frappe aérienne. L'attaque a causé ce que nous croyons être actuellement dix morts et plus de trente-cinq blessés. Il semble que la majorité des morts soit des migrants", a-t-il dit.

"Qu'il s'agisse d'une attaque délibérée contre l'usine ou d'une attaque aveugle, il peut s'agir d'un crime de guerre", a-t-il prévenu, précisant que les Nations unies travaillaient à vérifier les faits. L'envoyé spécial a dénoncé une implication croissante de mercenaires et de combattants de sociétés militaires privées étrangères entraînant une intensification des violences.

Outre l'extension des tirs d'artillerie vers le nord de la capitale, qui a considérablement augmenté le nombre de civils tués ou blessés, "l'utilisation de la puissance aérienne et de la technologie de précision est devenue une caractéristique dominante d'un conflit de faible intensité par ailleurs", a-t-il souligné. Selon lui, la Manul a estimé à plus de huit cents le nombre total de frappes de drones en soutien aux forces de l'autoproclamée Armée nationale libyenne (ANL) du maréchal Haftar, contre deux cent quarante en appui au gouvernement d'accord national de Fayez el Sarraj depuis le début du conflit.

Ghassan Salamé a déploré "l'utilisation croissante de bombes non guidées lors de frappes aériennes menées par les forces de l'ANL dans des zones peuplées de Tripoli" qui a entraîné une augmentation du nombre de victimes civiles. Il a remercié le gouvernement allemand pour ses efforts de préparation d'un sommet international sur la Libye qui doit se tenir à Berlin.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Libye

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.