Ghana: L'étrange solution pour briser la « malédiction » des tirs au but

Au Ghana, la nouvelle défaite à la CAN U23 lors de la séance de tirs au but contre l'Afrique du Sud a atteint des proportions inespérées. La GFA (Fédération ghanéenne de football) décide de réagir.

Lors d'une réunion en début de semaine avec les différents clubs, la GFA propose de déterminer les vainqueurs des rencontres de championnats par des séances de tirs au but. En somme, si un match se termine dans le temps réglementaire par un match nul, une séance de tirs au but déterminera le vainqueur.

Ceci dans le but d'améliorer les capacités des joueurs à faire face à cette phase qui fait défaut au football ghanéen ces derniers mois. Sur les 6 derniers mois, le Ghana a perdu 4 rencontres internationales se terminant pas des séances de tirs au but. Entre autres, le huitième de finale à la CAN 2019 contre la Tunisie, la demi-finale du tournoi UFOA à Thiès, etc.

Cette mesure, pas encore officialisée, fait partie des nombreuses évoquées ces dernières semaines par les autorités pour mettre fin à la « malédiction »des tirs au but.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Africa Top Sports

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.