Tunisie: Un foyer de la maladie de la langue bleue décelé à Marhoum dans le Sud de Sidi Bel-Abbès

Sidi Bel Abbes (Algerie) — Un foyer de la maladie Blue Tongue (langue bleue ,ndlr) affectant les ovins a été décelé dans la région de Marhoum (sud de la wilaya de Sidi Bel-Abbès), a-t-on appris mercredi de l'inspecteur vétérinaire de la wilaya, Diafi Kadi.

Les premières analyses ont prouvé la présence de cette maladie qui affecte le bétail et toutes les mesures nécessaires ont été prises pour empêcher sa propagation dont celle de lutte contre les foyers d'insectes transmetteurs de cette maladie et d'isolement des animaux atteints.

Concernant la fièvre aphteuse, l'inspecteur vétérinaire de la wilaya (située dans le nord-ouest algérien, ndlr) a déclaré que les efforts se poursuivent pour renforcer la prévention contre cette zoonose, indiquant que des vétérinaires sont à pied d'œuvre chaque semaine à travers les marchés pour contrôler le bétail et qu'aucun cas n'a été décelé rapporte l'agence de presse APS.

Comme mesure préventive, il est prévu, la semaine prochaine, le lancement d'une large opération de vaccination des bovins à travers la wilaya contre la fièvre aphteuse.

Concernant les doses de vaccins, le même responsable a fait savoir que la wilaya a bénéficié de quantités suffisantes permettant la vaccination des différentes têtes du bétail ovin et bovin, ajoutant que l'inspection vétérinaire de Sidi Bel-Abbès dispose d'un stock de l'année dernière de

1.000 doses qui peut être utilisé en cas de détection de cas de fièvre aphteuse.

L'inspection vétérinaire a aussi intensifié les campagnes de sensibilisation contre les zoonoses affectant le cheptel en prenant des mesures et dispositions préventives ciblant les éleveurs surtout au sud de la wilaya.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Tunisie

Plus de: Tunis Afrique Presse

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.