Tunisie: Des personnalités nationales et des responsables politiques participent à la célébration du 65e anniversaire de la révolution de libération

Tunis — Une cérémonie marquant le 65e anniversaire du déclenchement de la révolution algérienne a été organisée mercredi soir à l'ambassade d'Algérie à Tunis, à laquelle ont participé plusieurs personnalités politiques et nationales.

Il s'agit du président de l'Assemblée des représentant du peuple (ARP), Rached Ghannouchi, de l'ancien président Mohamed Ennaceur, de certains membres du gouvernement, dont notamment le ministre de l'Intérieur, Hicham Fourati, le ministre de l'Industrie, Salim Feriani, et le ministre du Tourisme, René Trabelsi.

L'ambassadeur d'Algérie en Tunisie, Azouz Baalal, a souligné dans un discours prononcé au cours de cette cérémonie la force des relations entre les deux pays et la profondeur de leurs liens historiques, rappelant les épopées de la lutte commune menée par les peuples algérien et tunisien pendant la lutte contre le colonialisme français.

"La prochaine étape sera une nouvelle phase dans les relations tuniso-algériennes, qui reposera sur la coopération bilatérale dans tous les domaines, notamment le domaine économique", a souligné Baalal.

De son côté, le président de l'ARP a affirmé dans une déclaration à l'agence TAP que "l'avenir de la Tunisie est indissociable de l'avenir de l'Algérie", soulignant que les peuples tunisien et algérien sont "un seul et même peuple dans deux Etats".

Ghannouchi a noté que la participation à la célébration du 65e anniversaire de la révolution algérienne "témoigne de la profondeur et la pérennité des relations bilatérales".

Pour sa part, le ministre du Tourisme, René Trabelsi, a déclaré à l'agence TAP que "les Algériens ont sauvé le tourisme tunisien et comptent parmi les touristes les plus fidèles en Tunisie". Il a relevé avec satisfaction que "la perception du tourisme algérien en Tunisie est positive, compte tenu des liens fraternels qui unissent Tunisiens et Algériens".

Il a indiqué à cet égard que l'année dernière a été "l'année du tourisme algérien par excellence", estimant que cela "reflète la compatibilité des services touristiques tunisiens avec les exigences du citoyen algérien, qui trouve en Tunisie les conditions propices au repos et aux loisirs".

René Trabelsi a souligné que le discours sur les relations tuniso-algériennes "est un discours sur des liens fraternels profonds et continus qui devraient être renforcés dans tous les domaines, pas seulement dans celui du tourisme".

Sur un autre plan national, en marge de la commémoration de la révolution algérienne, le président de l'ARP Rached Ghannouchi a déclaré à l'agence TAP que le prochain gouvernement "qui se cristalise sera un gouvernement de coalition".

Il a exclu que le chef du gouvernement désigné Habib Jemli, échouera "à trouver les moyens de former le prochain gouvernement".

"Le cours des pourparlers pour la formation du gouvernement avancent dans la bonne direction et il importe de mener une action collective pour répondre aux exigences du peuple tunisien en matière d'emploi, de liberté et de dignité", a-t-il affirmé en conclusion.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Tunisie

Plus de: Tunis Afrique Presse

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.