Afrique de l'Ouest: Lancement d'un Observatoire régional pour la biodiversité et des aires protégées

Dakar — Un Observatoire régional pour la biodiversité et les aires protégées en Afrique de l'Ouest, a été lancé mercredi à Dakar pour "une gestion et une conservation durables des écosystèmes" de la région, a constaté l'APS.

"Cet Observatoire fournira des services d'information et produits de connaissance et va appuyer toutes les parties prenantes de la conservation et les décideurs politiques", a expliqué Tanya Merceron.

Elle est la coordonnatrice en Afrique de l'Ouest et du centre du Biopama, un programme global qui vise à améliorer la conservation à long terme et l'utilisation durable des ressources naturelles dans les aires protégées et les communautés avoisinantes.

L'Observatoire "facilitera le flux des connaissances entre les producteurs et les utilisateurs de données relatives à la biodiversité et aux aires protégées", a-t-elle souligné au cours de la cérémonie de lancement.

La rencontre a regroupé des représentants des 16 pays de la CEDEAO et des partenaires techniques et financiers intervenant dans le domaine de la conservation au niveau de l'Afrique de l'Ouest.

Les aires protégées d'Afrique renferment une grande biodiversité animale et végétale y compris des espèces rares ou endémiques ainsi qu'une grande variété d'écosystèmes.

La valorisation des aires protégées figure parmi les activités phares de Biopama, un programme conçu en collaboration avec la commission de l'UEMOA, le centre commun de recherche de la commission européenne et des partenaires régionaux.

L'observatoire présenté comme "une des solutions" face aux menaces sur ces écosystèmes et la biodiversité sera "une sorte de centre régional des ressources de données et d'informations fiables afin d'aider à la prise de décision, informer sur la gestion des aires protégées en Afrique de l'Ouest".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.