Burkina Faso: Ouagadougou - Un suspect "neutralisé" vers le camp Guillaume Ouédraogo

27 Novembre 2019

D'après le communiqué, ce sont les populations riveraines du camp Guillaume Ouédraogo qui ont appréhendé l'homme et l'ont dénoncé auprès du piquet du groupement central des armées.

«Conduit au poste de garde du camp, l'individu a tenté de s'échapper pendant que les éléments de garde procédaient aux formalités pour son transfèrement.

Refusant d'obtempérer aux multiples tirs de sommation, l'individu a été neutralisé», relate le document.

Des documents d'identité de trois personnes différentes et d'autres effets dont une arme blanche ont été retrouvés sur lui.

Le procureur militaire, qui s'est rendu sur les lieux, a ouvert une enquête.

Le dimanche 13 janvier 2019 dans la soirée, un automobiliste qui avait enfreint les consignes en vigueur dans la zone du camp avait contraint les militaires de garde a procédé à des tirs de sommation. Il y avait eu au moins un blessé parmi les noctambules qui passaient par là.

Plus de: Fasozine

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.