Ile Maurice: Rs 8 M d'héroïne saisies - Deux Nigérians arrêtés

28 Novembre 2019

Dans la mi-journée de mardi, une importante quantité d'héroïne, estimée à plus de Rs 8 millions, a été saisie lors d'une perquisition dans une chambre d'hôtel.

La police a par la suite procédé à l'arrestation de deux Nigérians de 39 ans. Ikemdinachi Albina Ohakwe et Ifeanyichukwa Favour Ekwueme ont comparu en cour de district de Port-Louis, hier, mercredi 27 novembre, où une accusation provisoire de «drug dealing possession of heroin for the purpose of distribution, with an averment of trafficking» a été déposée contre eux. Ils ont été reconduits en cellule policière.

Les officiers de l'Anti Drug and Smuggling Unit Alpha 2, menés par l'inspecteur Valaydon, sous la supervision du surintendant Azima, avaient débarqué dans la chambre d'hôtel d'Ikemdinachi Ohakwe.

Il a expliqué que cette drogue appartenait à Ifeanyichukwa Ekwueme. Le portable d'Ikemdinachi Ohakwe ainsi qu'une somme en euros estimée à environ Rs 40 000 ont été sécurisés par les enquêteurs.

Une opération de controlled delivery, montée dans un hôtel à Plaine-Verte, a ensuite conduit à l'arrestation d'Ifeanyichukwa Ekwueme. Les deux Nigérians sont soupçonnés de faire partie d'un important réseau opérant entre Maurice et l'Afrique.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.