Angola: Le vaccin n'est pas la cause de nouveaux cas de polio, selon MINSA

Luanda — Le Ministère de la santé (MINSA) a démenti mercredi, que le vaccin administré aux enfants de moins de cinq ans soit la cause d'apparition de nouveaux cas de poliomyélite dans le pays.

En réponse aux informations divulguées sur les réseaux sociaux, selon lesquelles, le vaccin oral anti-poliomyélite génèrerait plus des patients atteints de la poliomyélite, le MINSA affirme que cela ne se conforme pas à la vérité.

"Après l'enregistrement de nouveaux cas de poliomyélite en mai dernier, des campagnes de vaccination contre cette maladie avaient été menées dans les districts et municipalités environnants afin de prévenir la propagation de la maladie", indique le communiqué de ce portefeuille.

Jusqu'en ce moment 49 cas ont été enregistrés et 4.5 millions enfants de moins de cinq ans ont été immunisés, mais aucun nouveau cas de poliomyélite n'a été signalé dans des zones vaccinées.

Cela prouve que, ce vaccin a certainement empêché la propagation de la maladie.

Le MINSA appelle la population à participer aux campagnes de vaccination contre la poliomyélite, tout en signifiant que le vaccin était le seul moyen de la protection des enfants contre cette maladie.

Selon les données provisoires, lors de la dernière campagne organisée du 15 au 17 novembre dans les provinces de Luanda, Bengo, Benguela, Huambo et Cuanza Norte, plus de deux millions d'enfants de moins de cinq ans avaient été vaccinés.

Cette campagne fait suite aux 18 nouveaux cas de polio signalés, il y a quatre mois, et avec la plus forte incidence dans les provinces de l'est (Lunda Norte, Lunda Sul et Moxico).

Luanda a signalé un cas dans la municipalité de Kilamba Kiaxi, quartier de "Rastas".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.