Algérie: Le chef de l'Etat reçoit les lettres de créance de plusieurs ambassadeurs

Le chef de l'Etat, Abdelkader Bensalah a reçu, jeudi au siège de la présidence de la République, plusieurs ambassadeurs, qui lui ont remis leurs lettres de créance.

Dans ce cadre, le chef de l'Etat a reçu le nouvel ambassadeur de la République tunisienne à Alger, Chafik Hajji qui a indiqué dans une déclaration à la presse avoir transmis les salutations du président tunisien, Kais Said accompagnées de ses vœux les meilleurs de progrès à l'Algérie, réitérant la "détermination de la nouvelle direction tunisienne à hisser les relations stratégiques et la coopération entre les deux pays".

Il a ajouté que le chef de l'Etat l'a chargé à son tour de transmettre ses salutations au président Tunisien "dont nous attendons la visite prochaine à Alger".

Pour sa part, l'ambassadeur de la République de Cuba, Armando Vergara Bueno a exprimé sa "fierté" d'être en Algérie qui entretient "des relations d'amitié et coopération historiques" avec son pays.

L'ambassadeur du Canada en Algérie, Christopher Wilkie a rappelé l'amitié liant son pays à l'Algérie depuis de longues années, soulignant que "beaucoup peut être fait ensemble", notamment avec l'existence d'une importante communauté algéro-canadienne établie principalement à Montréal.

Le chef de l'Etat a également reçu l'ambassadeur de la République fédérale du Nigéria, Mohammed Abdullah Mabdul qui a indiqué que cette audience a été l'occasion pour lui de "mettre en avant la solidité des relations unissant les deux pays depuis l'indépendance".

"J'ai été reçu par le chef de l'Etat en audience lors de laquelle j'ai passé en revu avec lui les relations solides et véritables qui ont de tout temps existé entre les deux pays dans le cadre de l'Union Africaine (UA) et de l'Organisation des Nations Unies (ONU)", a ajouté le diplomate nigérian, rappelant au passage le rôle de l'Algérie dans la relance du développement dans le continent. "Nous croyons fermement dans le rôle que joue l'Algérie en prêtant assistance aux pays africains pour y réaliser le développement".

Il a également évoqué les projets entre les deux pays, affirmant qu'ils auront un impact positif sur l'ensemble du continent, notamment la liaison en fibre optique Alger-Abuja (Nigéria) et le gazoduc, des projets qui permettront d'offrir des postes d'emploi, de lutter contre la pauvreté et développer l'Afrique".

Le chef de l'Etat a reçu enfin l'ambassadeur de la République du Kenya, Peter Katana Angore qui s'est dit "heureux de sa présence en Algérie", ajoutant que "notre objectif est de hisser les relations historiques unissant les deux pays et qui remontent aux mouvements de libération, des relations qu'il convient, aujourd'hui, d'élever à un niveau supérieur".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.