Afrique: Le saviez-vous ? Les crocodiles tuent environ mille personnes chaque année !

Crocodile du Nil (Crocodylus niloticus) sur les rives du lac Chamo, Éthiopie

Les attaques sur les humains sont courantes dans les endroits où vivent de grands crocodiliens. Moins de la moitié des vingt-cinq espèces de crocodiliens connues ont été impliquées dans des attaques mortelles et seuls ceux d'environ 2,5 m de long ou plus représentent un grave danger pour l'homme, car les plus petits sont incapables de tuer des adultes.

Cependant, même les plus petites espèces peuvent infliger des morsures douloureuses nécessitant des points de suture. En outre, un petit enfant peut être d'une taille similaire à la proie de certaines espèces de crocodiles incapables de s'attaquer à des humains adultes. On estime qu'environ mille personnes sont tuées par des crocodiles chaque année. Mais ce prédateur est loin d'être l'animal qui tue le plus d'êtres humains.

Étonnamment, l'animal le plus dangereux pour l'homme n'est pas un grand prédateur aux dents aiguës, mais plutôt un minuscule insecte qu'on connaît tous, le moustique.

Beaucoup d'entre nous ne le considèrent pas comme une menace, mais ce petit insecte est de loin le plus meurtrier de notre planète.

En effet, selon l'Organisation mondiale de la santé, le moustique est responsable d'environ sept cent vingt-cinq mille décès par an à cause des maladies qu'il transmet telles le paludisme, la dengue, le virus du Nil occidental, la fièvre jaune et la maladie de Zika.

Ces maladies touchent plusieurs centaines de millions de personnes par an, handicapant et tuant surtout les plus vulnérables (enfants, femmes enceintes, personnes âgées), ce qui fait de cet insecte le plus mortel pour l'homme.

En deuxième place, on trouve les humains eux-mêmes qui commettent quatre cent soixante-quinze mille meurtres chaque année, suivis par les serpents, les chiens, les hippopotames et enfin les requins.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.