Algérie: Boulakhras affirme à Malabo que la gaz naturel constitue une énergie prioritaire

Alger — Le gaz naturel, grâce à ses multiples avantages, peut constituer une "énergie prioritaire" pour assurer la sécurité énergétique à long terme, a affirmé jeudi à Malabo le P-dg de Sonelgaz, Chaher Boulakhras.

Lors d'un panel tenu dans le cadre du 2ème séminaire international du Forum des Pays Exportateurs de gaz GECF, organisé à Malabo (Guinée Equatoriale), le P-dg de la Société nationale de l'électricité et du gaz a évoqué "quelques solutions pour augmenter les taux d'accès à l'électricité en investissant dans les gazoducs virtuels, les projets de production d'électricité à partir du gaz et dans les infrastructures associées".

M.Boulakhras a insisté, par ailleurs, sur "la transition énergétique et le rôle important que peut jouer le gaz naturel, grâce à ses multiples avantages qui le qualifient, pour être une énergie prioritaire pour assurer la sécurité énergétique à long terme, selon un communiqué de Sonelgaz".

Il a aussi mis en avant "l'expérience algérienne en matière de réseau virtuel utilisé pour l'alimentation de certaines localités en GPL (gaz pétrole liquéfié) avec la réalisation de réseaux de distribution en direction des consommateurs finaux", précisant que l'approvisionnement en GPL des stations s'effectue par camions citernes avec des rotations selon la capacité de chaque station et la consommation des abonnés.

Certaines localités alimentées en station GPL ont été converties en Gaz naturel suite à la réalisation de canalisations transport gaz sans pour autant investir sur le réseau de distribution et avec seulement le remplacement de certaines petites pièces sur les installations, a-t-il expliqué.

"C'est un choix judicieux parce que l'Algérie va investir massivement et durablement dans les énergies renouvelables", a-t-il déclaré.

Lire aussi: Boulakhras : l'Algérie s'attèle à investir davantage dans les énergies renouvelables

Il a, d'autre part, mis en avant "le rôle actif du GECF qui est devenu une véritable plate-forme d'échange et de coopération entre pays producteurs et exportateurs de gaz, notamment dans le secteur de l'électricité qui enregistre une croissance régulière pour les prochaines décennies et qui restera prépondérant dans la demande gazière".

En marge du séminaire et du sommet des chefs d'Etat du GECF, il y a lieu de noter que Sonelgaz a choisi de mettre en évidence les services que le groupe est en mesure d'offrir au marché africain à travers un stand d'exposition, a souligné le communiqué.

Sonelgaz veut mettre sur le marché africain son expertise capitalisée, ses capacités d'études, de réalisation des réseaux, de fourniture du matériel gaz, d'exploitation et maintenance, de commercialisation et de formation, lit-on encore dans le communiqué.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.