Congo-Kinshasa: Goma - Activités paralysées suite à une ville morte décrétée par la société civile

29 Novembre 2019

Les activités sont paralysées ce vendredi 29 novembre matin dans la ville de Goma au Nord-Kivu. La circulation n'est pas intense sur les principales artères routières, toutes la boutiques, mêmes celles qui ouvrent habituellement tôt, restent jusque-là fermées.

Des élèves sont restées à la maison. Ceux qui se sont rendus à l'école sont priés de repartir en famille.

Cette situation est la réponse à l'appel à une ville morte ce vendredi, lancé par la société civile du Nord-Kivu et certaines organisations des jeunes pour exiger l'instauration de la sécurité et la stabilité totale dans la zone de Beni mais aussi plus d'actions de la part de la MONUSCO.

Depuis lundi 25 novembre, la ville de Goma vit sous tensions continues caractérisées des manifestations parfois violentes contre la MONUSCO et les forces de l'ordre.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Radio Okapi

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.