Rwanda - Arrestation de la fille d'un pasteur proche de l'opposition

Des forces de sécurité au Rwanda annoncent avoir interpellé la fille d'un pasteur considéré comme un proche de l'opposition rwandaise. Jackie Umuhoza est désormais inculpée pour trahison. Les autorités affirment que son père, le pasteur Deo Nyirigira, qui vit en Ouganda, est favorable au Congrès national rwandais, le RNC, que Kigali considère comme une organisation terroriste.

Jacqueline Umuhoza se rendait au salon de coiffure, mercredi, lorsqu'elle a été arrêtée par le Rwanda Investigation Bureau (RIB). Ce n'est pas la première fois qu'elle est interpellée. En règle générale, les forces de sécurité la relâchent au bout de quelques jours.

Mais, cette fois-ci, elle a été inculpée de trahison, selon Marie-Michelle Umuhoza, la porte-parole du RIB. « Elle n'a pas été kidnappée comme les gens le disent. Elle a été arrêtée. Elle est en détention provisoire, elle est accusée de trahison. »

Deux autres enfants concernés

Les autorités ont déjà accusé son père, Deo Nyirigira, un pasteur de l'Église pentecôtiste Agape, en Ouganda, de soutenir le Congrès national rwandais, des opposants basés aux États-Unis. Deux autres de ses filles qui habitent Kigali ont, elles, reçu la visite des forces de sécurité, mercredi soir.

Selon une bonne source, une vingtaine d'agents du RIB ont perquisitionné le domicile d'Axelle Umutesi et de Liliane Umutoni et saisi leurs téléphones et ordinateurs. La famille de Jacqueline Umuhoza assure que l'accusation de trahison qui la vise est fabriquée de toute pièce.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.