Afrique: Situation mondiale 2019 de la lutte contre le SIDA - 37 900 000 personnes infectées, les communautés de lutte plebiscitées

Ruban de sensibilisation sur le VIH / sida.
29 Novembre 2019

En prélude à la Journée mondiale du sida prévu le 1 décembre 2019, l'Onusida a procédé hier, jeudi 28 novembre, au lancement de son rapport mondial vers le sida 2019 dont les résultats obtenus sont jugés satisfaisants, grâce à la communauté de lutte contre le Vih.

« La situation épidémiologique au plan mondial est de 37 millions 900 mille personnes infectées, 700 mille personnes décédées de VIH, 23 millions de personnes ont eu accès au traitement depuis 2018 et jusqu'à présent 1,7 million de personnes sont contaminées au courant de 2018 » ! tels sont les résultats issus du rapport 2019 de l'Onusida publié hier, jeudi 28 novembre, à Dakar, à l'occasion d'une conférence de presse. En Afrique de l'Ouest et du Centre, le rapport souligne que sur les 541 millions que compte la population, 5 millions de personnes sont infectées.

Si l'on en croit Patrick Brenny, directeur régional Onusida pour L'Afrique de l'ouest, ces résultats satisfaisants par rapport aux années précédentes ont été obtenus grâce une importante contribution des communautés de lutte contre le VIH/Sida. « on salue l'implication des communautés dans la lutte, elles ont été toujours au fond et au cœur de la lutte, elles s'assurent que les voix les plus importantes qui sont les voix des peuples qu'on n'entend pas, sont également les plus proches de ceux qui sont les démunis, les plus isolés », a confié le Dg de l'Onusida pour l'Afrique de l'Ouest. Mieux. dira-t-il, « Il est reconnu que les ripostes des communautés au VIH devaient être intensifiées afin qu'au moins de 30% des services soient gères par les communautés d'ici 2030 » En d'autres termes ? renseigne M. Brenny. « là où les investissements dans les communautés font défaut, les progrès en matière de lutte contre le VIH et d'autres problèmes de santé sont souvent plus faibles ».

Venue prendre part à cette cérémonie de présentation dudit rapport, Dr Safiatou Thiam, secrétaire exécutive du Comité national de lutte contre le Sida (Cnls) s'est réjouie du lancement du rapport au Sénégal. Selon elle, même si la région de l'Afrique de l'Ouest et du Centre est la moins faible dans la lutte contre le VIH, « le Sénégal peut se réjouir d'avoir atteint les objectifs 3 /90 d'être à 70,84 et 64% ». C'est dans ce sens que la secrétaire exécutive du Cnls a invité le Sénégal à redoubler d'effort, à imaginer de nouvelles stratégies, à mobiliser davantage les communautés pour atteindre les objectifs. «C'est avec les communautés que nous ferons la différence », a signalé Dr Safiatou Thiam.

A noter qu'à l'instar de la communauté internationale, le Sénégal célébrera la Journée internationale du sida le 1er décembre à l'esplanade du Grand théâtre. Elle sera une occasion de lancer la campagne dénommée « Prenons un enfant par la main».

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.