Guinée: La justice ordonne la réouverture de la radio Continental FM

communiqué de presse

Reporters sans frontières (RSF) se réjouit de la décision de justice guinéenne ordonnant la réouverture de la radio Continental FM de Conakry qui avait été fermée par la Haute autorité de la communication (HAC).

La Cour suprême de Conakry a ordonné, le 28 novembre, la réouverture de la radio Continental FM qui avait été fermée suite au retrait de son agrément par la HAC.

Dans sa décision prise le 30 octobre 2019, l'organe de régulation des médias guinéens avait indiqué que Continental FM avait violé « l'esprit et le contenu des cahiers de charge portant condition d'implantation et d'exploitation de radiodiffusion et de télévision privée ».

La radio avait contesté cette décision auprès de la Cour suprême qui a ordonné, le jeudi 28 novembre, le sursis à exécution de cette décision par la HAC et le ministère de l'Information et de la Communication.

"Nous réjouissons de cette décision qui rend justice à une radio qui avait été fermée de manière arbitraire par une HAC qui s'érige de plus en plus en instance de censure de la presse privée", déclare Assane Diagne, directeur du bureau Afrique de l'Ouest de RSF.

La Guinée occupe la 107e place sur 180 pays au Classement mondial de la liberté de la presse établi en 2019 par RSF.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Presse et Média

Plus de: RSF

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.