Sénégal: Vers la reprise des chantiers de la Cour d'appel de Saint-Louis et du TGI de Fatick

Dakar — Les travaux de construction des sièges de la Cour d'Appel de Saint-Louis et du Tribunal de Grande instance de Fatick, interrompus depuis plusieurs mois, vont bientôt redémarrer, a annoncé vendredi, le garde des Sceaux, ministre de la Justice, Me Malick Sall.

"Au sujet de la construction des sièges de la Cour d'Appel de Saint-Louis et du Tribunal de Grande instance de Fatick, leur exécution a été retardée par des tensions de trésorerie, mais ces projets vont très bientôt redémarrer", a-t-il déclaré, en répondant aux interpellations de députés originaires de ces localités.

Il a annoncé qu'un important montant financier viendra s'ajouter aux 200 millions déjà mobilisés.

Selon le garde des Sceaux, il est prévu dans le cadre de la politique de mise à niveau des édifices de la justice, un budget d'un milliard pour la réfection des locaux de l'administration pénitentiaire.

Le ministre des Finances et du Budget, Abdoulaye Daouda Diallo, revenant sur la construction des sièges de la Cour d'Appel de Saint-Louis et du Tribunal de Grande instance de Fatick, précise que "les crédits alloués à ces constructions sont déjà libérés".

Abdoulaye Daouda Diallo a par ailleurs salué la hausse constante du budget du ministère de la Justice, arrêté cette année à plus de 43 milliards de francs CFA.

Il a aussi dans le même sens rappelé l'effectivité de la nouvelle budgétisation basée sur les programmes et non plus sur les moyens, avec tout ce que cela implique comme contraintes.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.