Afrique: Le Soudan est président du Traité d'interdiction des mines de 2020

La quatrième réunion d'examen des États membres à la Convention d'Ottawa interdisant l'utilisation des mines antipersonnel a aprouvé vendredi 29 novembre à Oslo- avaec la participation de 164 pays - la presidence du Soudan des trvaux de la Convention pout l'an 2020.

L'Ambassadeur Osman Abu Fatma chargé d'affaires de la Mission permanente du Soudan à Genève, préside la dix-huitième réunion de la Convention et supervisera la mise en œuvre des dispositions de la Convention et du Plan d'action d'Oslo, qui préconisait l'élimination des mines d'ici 2025.

Il a remercié les États parties de la confiance qu'ils avaient accordée au Soudan pour diriger les travaux de la Convention, en énumérant les priorités définies par le Soudan pendant sa présidence.

Le Soudan a participé à la conférence avec une délégation de haut niveau conduite par le général Jamal Al-Din Omar ministre de la Défense avec la participation du sous-secrétaire du ministère des Affaires étrangères Al - Siddiq Abdul Aziz, l 'ambassadeur Osman Abu Fatma chargé d'affaires de la Mission permanente du Soudan à Genève et l' ambassadeur Emad Eddine Mirghani, ambassadeur du Soudan auprès du Royaume de Norvège.

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.