Cote d'Ivoire: Visite d'Etat à Dabakala - Le président Ouattara désillusionne le peuple Djimini

C'est l'ancien stade Henri Konan Bédié de Dabakala qui a abrité, ce vendredi 29 novembre 2019, le meeting de la deuxième étape de la tournée du président Alassane Ouattara dans le cadre de la visite d'Etat dans la région du Hambol. Ce rendez-vous de Dabakala, plein d'espoirs pour les populations Djimini, s'est vu finalement transformé en grande désillusion.

Les populations ont, à travers leur porte-parole, nourri depuis bien longtemps le grand désir de voir Dabakala érigée en région. Elles n'ont pas manqué d'exprimer, à cette occasion, le vœu qui leur est tant cher.

« Notre département a été créé en 1975 par le président Félix Houphouët-Boigny lors de sa mémorable visite d'État à Dabakala.

Depuis cette date, c'est-à-dire depuis 44 ans, ce département de 9670 km2, le plus vaste du pays et composé de 10 chefs-lieux de sous-préfectures, n'a pas évolué dans ses limites territoriales et son organisation administrative.

Vos parents, excellence monsieur le président de la République, souhaitent que vous marquiez définitivement l'histoire en l'érigeant en région.

Ce serait l'acte politique le plus fort pour nous et qui nous marquera à vie. Houphouët aura donné le département et ADO, son fils, aura donné la région.

C'est le vœu de tout un peuple, de tout un territoire » a indiqué l'honorable Aboubakari Coulibaly, porte-parole des populations.

Un vœu qui s'est malheureusement vu transformé en déception dans les yeux des populations qui souhaitaient obtenir cette région à l'occasion de cette visite d'Etat.

Le président Alassane Ouattara qui, loin de marquer un refus immédiat de façon directe à cette doléance, a promis de faire passer ce dossier à l'étude et voir les possibilités de sa réalisation, au grand dam des populations qui attendaient beaucoup de cette visite. «

Pour les autres doléances notamment l'érection de Dabakala en région, je demande au Premier ministre de les étudier avec les ministres concernés en vue de les incorporer dans le programme de gouvernement.

Nous allons donc avoir une vision globale de cette question par rapport à l'ensemble du territoire national », a laissé entendre le chef de l'Etat qui a invité le peuple Djimini à lui faire confiance.

Encore une promesse qui est venue en rajouter sur la grande déception des populations.

Toutefois, le président Ouattara a demandé le soutien des populations de Dabakala qui ont toujours su se montrer promptes, selon lui, lorsqu'elles sont sollicitées.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Le Nouveau Réveil

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.