Soudan: Hamdok rentre après avoir présidé les réunions de l'IGAD en Ethiopie

Khartoum — Le Premier ministre Abdullah Hamdok et la délégation qui l'accompagne sont rentrés les pays samedi soir après avoir participé aux réunions de l'IGAD à Addis-Abeba, capitale éthiopienne.

L'IGAD a choisi le Soudan comme président de la réunion des chefs d'Etats et de Gouvernements des pays de l'IGAD dans la capitale éthiopienne Addis-Abeba qui avait abordé des questions techniques liées à l'IGAD, notamment la sécurité de la mer Rouge et la restructuration de l'organisation pour devenir plus efficace et capable de réaliser la paix, le développement et le bien-être du groupe.

Il est à noter que la période d'un an au cours de laquelle le Soudan assumera la présidence de l'organisation constitue une étape importante, d'autant plus que la région est confrontée à de nombreux défis en matière de paix et de sécurité, d'immigration clandestine et de traite des êtres humains, ainsi que de terrorisme et d'extrémisme.

Dans un communiqué de presse, la ministre soudanaise des Affaires étrangères, Asmaa Mohammed Abdullah, a souligné que la sélection de du Soudan président de l'IGAD montre l'importance du Soudan et de sa situation internationale et régionale, et témoigne de la reconnaissance des pays de l'IGAD dans le nouveau Soudan et de ce qu'ils peuvent offrir dans divers domaines.

A La Une: Soudan

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.