Afrique: CAN 2019 - Vahid Halilhodzic évoque les raisons de l'échec du Maroc

Attendu comme l'un des favoris de la CAN 2019, le Maroc a essuyé un échec cuisant lors de la compétition. Quelques mois après le changement de staff technique, les Lions de l'Atlas semblent toujours être hanté par cette élimination.

Nommé il y a quelques mois à la tête de la sélection marocaine, Vahid Halilhodzic n'arrive pas à inverser la courbe négative et l'équipe continue sa période de convalescence.

Reçu dans l'émission L'Club sur Medi1 Radio, l'ancien sélectionneur de l'Algérie essaie d'expliquer la méforme de son équipe.

« La qualification pour la coupe du monde, 20 ans après, a créé une certaine euphorie. Mais après, il y a une baise de régime. C'est ce qui est arrivé à la sélection algérienne après le Mondial 2014. L'échec à la CAN était presque prévisible », a-t-il tenté d'expliquer.

Conscient du fait que la déception est énorme au pays, Halilhodzic a dévoilé la voie à suivre pour reconquérir le cœur des supporters.

« Ce n'est certes pas agréable. Il y a un désamour qui s'installe entre les supporters et l'équipe nationale. Aujourd'hui, il faut fermer nos bouches et travailler », a-t-il conclu.

Les prémisses du travail mis en place par Vahid Halilhodzic se font voir. Puisque le Maroc a étrillé (3-0) le Burundi lors de sa dernière sortie.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Africa Top Sports

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.