Cote d'Ivoire: SIDA pédiatrique - Un projet de la Fondation Elizabeth Glaser favorise l'accès aux soins de 57928 malades

29 Novembre 2019

Le projet communautaire de lutte contre le Vih/Sida, dénommé "Keneya Dougou", initié par la Fondation Elizabeth Glaser pour la lutte contre le Sida pédiatrique (Egpaf) et exécuté, d'avril 2017 à septembre 2019, dans huit districts sanitaires avec l'appui de 12 Ong locales, a permis d'identifier 2347 personnes infectées par le Vih. 2154 parmi elles sont désormais sous traitement antirétroviral.

Keneya Dougou a également favorisé l'accès aux soins de plus de 57 928 orphelins et enfants vulnérables (Oev) et leurs familles.

Il a touché près de 88 824 personnes cibles à travers des actions de prévention sexuelle du Vih et répertorié 4341 adolescentes vulnérables dans le cadre de l'initiative Dreams-like de prévention du Vih chez la jeune fille, au nombre desquelles, 4204 (97%) ont reçu un kit primaire de service.

Le projet Keneya Dougou a, par ailleurs, contribué à l'autonomisation des membres de 56 Associations villageoises d'épargne et de crédit (Avec) et au renforcement des capacités techniques de plus de 175 acteurs communautaires pour des offres de services répondant aux standards nationaux.

Jeudi, à la cérémonie de clôture du projet, au Radisson Blu Hôtel en zone aéroportuaire, le directeur-pays d'Egpaf, Joseph Essombo, a indiqué que Keneya Dougou s'inscrit dans la vision nationale de contrôle de l'épidémie du Vih/Sida portant sur l'atteinte des objectifs 90-90-90 en 2020.

(A l'horizon 2020, 90% des personnes vivant avec le Vih connaissent leur statut sérologique.

A l'horizon 2020, 90% de toutes les personnes infectées par le Vih dépistées reçoivent un traitement antirétroviral durable. A l'horizon 2020, 90% des personnes recevant un traitement antirétroviral ont une charge virale durablement supprimée.)

« Il intervient dans les domaines programmatiques de prévention sexuelle incluant l'initiative Dreams-like, de soins et soutien aux Oev et familles, de soutien aux personnes vivant avec le Vih, de conseil dépistage communautaire et de renforcement du système de suivi évaluation », a-t-il fait savoir.

Avant d'ajouter que le projet a été exécuté en collaboration avec les ministères de la Santé et de l'Hygiène publique, et de la Femme, de la Famille et de l'Enfant dans les localités de Korhogo, Bouaké, Cocody-Bingerville, Anyama, Guitry, Divo, Tanda et Bondoukou, grâce à un financement du Cdc/Pepfar.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Vih-Sida and Mst

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.