Cote d'Ivoire: Alépé - De nombreux wôrô-wôrô saisis

30 Novembre 2019

De nombreux taxis brousse communément appelés wôrô-wôrô qui desservent les villages de Montézo, Grand-Alépé, Memni et Ahoutoué ont été saisis par des agents de la direction générale des impôts d'Abidjan en mission à Alépé, le 28 novembre 2019.

Conséquences, les 28 et 29 novembre 2019, la circulation a été fortement perturbée. Selon des informations reçues de plusieurs sources, ces véhicules ont été saisis et déposés dans la cour de la mairie d'Alépé parce que les propriétaires ne se sont pas acquittés des frais de patente et de vignette.

Les nombreux passagers surpris par cette situation, ont éprouvé de réelles difficultés pour se rendre dans les localités ci-dessus citées. Finalement, des véhicules de transport en commun appelés « Massa » qui assurent la ligne Alépé-Abidjan-Alépé ont été commis pour transporter les nombreux passagers qui ne cessaient de grogner.

Des tricycles ou trois roues ont été également sollicités. En début de l'après midi de ce vendredi 29 novembre 2019, la solution n'était pas encore trouvée. A en croire nos sources, les propriétaires des véhicules incriminés devraient tout simplement s'acquitter de leur frais de patente et de vignette afin d'être autorisés à rouler de nouveau. En attendant, la galère des usagers se poursuit.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.