Algérie: Sidi Bel-Abbes - Nécessité de s'adapter aux nouveautés de dépistage et de traitement des maladies chroniques

Sidi Bel-Abbes — Les participants aux cinquièmes journées nationales de médecine interne, ouvertes vendredi à Sidi Bel-Abbes, ont insisté sur la nécessité de s'adapter aux nouveautés de dépistage et de traitement des maladies chroniques pour une meilleure prise en charge des malades.

Lors de cette rencontre, qui a regroupé des enseignants universitaires, des médecins généralistes et spécialistes et des résidents, ils ont estimé nécessaire de prendre connaissance des nouveautés dans le dépistage précis des maladies chroniques et les méthodes modernes de leur traitement.

Dr Ahmed Babou, spécialiste en médecine interne au CHU « Abdelkader Hassani » de Sidi Bel-Abbes a plaidé, dans ce sens, pour le renforcement de la formation des généralistes afin de leur permettre de contribuer efficacement au dépistage qui épargne, aux porteurs de telles malades, des complications conduisant à l'accident vasco-cérébral (AVC) et à l'hémiplégie, voire même la mort.

Pour sa part, Dr Benkabou du même CHU a mis l'accent sur l'actualisation des connaissances des médecins et l'échange d'expériences à travers la participation à des séminaires, colloques et congrès médicaux en Algérie et à l'étranger, estimant que la prise en charge des maladies chroniques comme le diabète et l'hypertension doit impliquer aussi des spécialistes en diététiciens et des psychologues.

Le programme de cette rencontre de deux jours, organisée par le CHU « Abdelkader Hassani » de Sidi Bel-Abbes en collaboration avec l'association « Amel » de médecine interne, regroupe 300 médecins généralistes et spécialistes des wilayas du pays.

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.