Maroc/Tunisie: Raja\Espérance

Je ne veux pas être un oiseau de mauvais augure ni un trouble-fête mais je crains fort que ce match entre le Raja de Casablanca et l'Espérance de Tunis ne soit, en quelque sorte, un rappel de la célèbre fable de Jean de La Fontaine : la cigale et la fourmi.

Voilà une équipe rajaouie qualifiée au prochain tour de la Coupe arabe Mohammed VI des clubs champions à l'issue d'une épique remontada face à son frère-ennemi, le Wydad, qui n'en finit pas de fêter cet événement.

En effet, depuis samedi dernier, l'euphorie est à son comble chez les différentes composantes des Verts et l'ambiance festive est à son paroxysme.

J'espère de tout mon coeur que Jamal Sellami et son adjoint Youssef Safri ont eu l'intelligence de faire revenir leurs joueurs sur terre en les incitant à oublier leur récent exploit pour préparer la difficile rencontre contre le champion d'Afrique en titre.

Ce dernier , on le sait, a vécu une semaine pénible après son élimination-surprise face à l'Olympique de Safi en huitièmes de finale de la Coupe Mohammed VI. L'on devine aisément donc que les joueurs de Bab Souika aient été durement critiqués par leurs fervents supporteurs.

Ils ont dû être à dur labeur ces huit derniers jours.En plus d'une folle envie de se racheter de leur élimination précoce d'une compétition huppée dont le dernier vainqueur est l'Etoile sportive du Sahel, les Espérantistes ont une revanche à prendre. Personne n'oublie que le Raja avait battu cette équipe tunisienne il y a moins d'un an à Doha en Supercoupe d'Afrique .

Les Verts seront donc appelés à être vigilants ce samedi pour entamer la phase de poules de la Ligue des champions d'Afrique du bon pied. C'est tout le mal que nous leur souhaitons !

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.