Cameroun: 15 partisans de Maurice Kamto condamnés à de la prison ferme

Au Cameroun, 15 partisans de Maurice Kamto ont été condamnés, vendredi 29 novembre à Douala, à six mois de prison ferme. La défense affirme qu'ils ont été condamnés pour « action de rébellion et manifestation illégale » et prévoit de faire appel de ces condamnations lundi.

Les partisans de Maurice Kamto avaient été arrêtés suite à la marche du 1er juin dernier, organisée par leur parti, le MRC (Mouvement pour la renaissance du Cameroun), pour contester le résultat de la présidentielle de 2018, remportée par le président Paul Biya.

Maître Gabriel Kontchou, un de leurs avocats, ne s'attendait pas à ce que la condamnation soit prononcée dès vendredi. La défense voulait repousser le délibéré, pour pouvoir prendre part au débat mais « les autorités judiciaires sont dans une logique de condamnation systématique », regrette l'avocat.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.