Cameroun: Bamenda - Un avion de Camair - co essuie deux tirs à la Kalachnikov

2 Décembre 2019

Un aéronef TJ- QDB de type MA 60 de la compagnie camerounaise de transport aérien, la Camair-co, a échappé un attentat à la kalachnikov.

L'incident s'est produit hier, dimanche 1er décembre 2019 à l'approche de l'appareil, à l'aéroport de Bamenda ( région du Nord-Ouest Cameroun). Le vol QC 202 avait pour départ, Douala.

Le Cameroun a de justesse été épargné d'une tragédie hier dimanche. Un avion MA 60 de Camair-co en provenance de Douala la capitale économique du pays, a été atteint de deux balles sur son fuselage, alors qu'il amorçait son atterrissage sur l'aéroport de Bafut ( Bamenda). Selon des sources balistiques anonymes, l'aéronef a été attaqué à la kalachnikov. Deux balles. Elles ont atteint l'avion de marque chinoise.

L'appareil devait continuer son vol sur Bafoussam ( région de l'Ouest). En dépit de l'impact et de la panique, le pilote a pu atterrir en toute sérénité. Des contrôles techniques ont été faits par des mécaniciens, histoire de se rassurer que l'avion pouvait poursuivre son vol.

Le programme des vols de la compagnie camerounaise de transport aérien a été perturbé. Devant le silence des autorités camerounaises, des sources non officielles attribuent l'attaque aux présumés combattants sécessionnistes anglophones.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.