Cote d'Ivoire: Borotou - Le nouveau chef de canton Finan-Barala intronisé

1 Décembre 2019

Le peuple « Djeneka », a célébré avec faste, le 28 novembre 2019, à Borotou dans le département de Koro (Région du Bafing), l'intronisation du tout nouveau chef de canton Finan-Barala.

Il s'agit du patriarche, Sidiki Aboubacar Dosso dont l'autorité morale, spirituelle, s'étendent désormais, aux quatre vingt quinze villages composant sa sphère de compétence. Il en est à présent, le garant suprême de la paix, la cohésion, l'entente et l'harmonie dans une dynamique de coexistence pacifique et fructueuse entre les différents groupes sociaux y vivant.

Voici ainsi déclinées en substance, les missions assignées à l'un des derniers descendants de Débré Daouda, l'ancien titulaire du trône.

L'émissaire du parrain de la cérémonie, Mamadou Sanogo, Ministre de la poste et de l'Economie Numérique, par ailleurs, président du conseil régional du Bafing, son premier vice-président, Diomandé Komba, a exprimé sa joie de voir porter le choix sur son mandant en associant son image à l'événement.

Il a, ensuite prodigué de sages conseils à la nouvelle tête couronnée investie. « Soyez un chef rassembleur, soyez un modèle pour les générations futures », a-t-il recommandé avec insistance.

Les cadres, élus, chefs de cantons et de villages, issus des régions du Kabadougou (Odienné) et du Bafing ainsi qu'une population en liesse, ont été les témoins privilégiés de l'intronisation du patriarche, Sidiki Aboubacar Dosso.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.