Congo-Kinshasa: Mbuela Lodge, les tirs ajustés pour 2023 - Kabila réarme les cadres du FCC !

Les travaux de la première retraite politique d'évaluation du Front Commun pour le Congo ont pris fin, le jeudi 28 novembre 2019 à Kisantu, dans la province du Kongo Central.

Durant 3 jours, les membres de la Conférence des présidents des partis et regroupements politiques des forces sociales ainsi que d'autres hauts cadres du FCC, membres des institutions politiques du pays, ont adopté, après des échanges francs et constructifs, des recommandations pertinentes en rapport avec l'organisation et le fonctionnement ainsi que les référents idéologiques et programmatiques du FCC. Mais aussi les questions relatives au fonctionnement des institutions issues des élections et de la coalition FCC/CACH ainsi qu'aux préoccupations sociales et sécuritaires diverses de la population. Celles-ci seront publiées solennellement devant l'Autorité Morale du FCC, Joseph Kabila.

Cette évaluation du FCC était aussi l'occasion pour les membres de cette plateforme politique de répondre aux défis de la gouvernance et de la reconquête du pouvoir en 2023.

Il était essentiellement question d'effectuer une autopsie de l'échec électoral à la présidentielle de 2018 dans un esprit constructif afin de baliser le chemin pour une reconquête du pouvoir lors des prochains scrutins. Il faudrait pour cela, a noté le Coordonnateur du FCC, mettre en avant les faiblesses et atouts tout au long du processus avec pour souci, une meilleure articulation de la stratégie électorale. Cependant, en attendant la restitution des recommandations des travaux à l'opinion, les participants ont exprimé leur soutien aux institutions de la République et à la coalition FCC/CACH au pouvoir, ainsi que toute leur solidarité aux populations douloureusement affectées, au cours de ces deux derniers jours.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.