Cote d'Ivoire: Bouaké - Le maire nicolas Djibo - "21 mois après la pose de la première pierre les populations auront leur marché"

En visite le lundi 25 novembre 2019 sur le site du futur marché moderne de Bouaké, le maire de Bouaké, Nicolas Djibo s'est dit satisfait de l'état d'avancement des travaux de terrassement. Objectif de cette visite de terrain, s'enquérir de l'état d'avancement des travaux de terrassement en cours depuis une semaine déjà.

Au cours de sa visite, Nicolas Youssouf Djibo qui avait à ses côtés les responsables des structures en charge de construction du marché a réaffirmé que le coût du financement de ce marché moderne estimé à plus de 35 milliards de FCfa est totalement bouclé, notant que l'on s'achemine vers le début des travaux de construction.

" Aujourd'hui, je suis convaincu à 100% parce que le début des travaux de construction du grand marché est dans un état avancé... Véritablement, le point de départ est déjà dépassé. C'est à dire le terrassement. Nous sommes en train d'avancer vers le démarrage effectif des travaux de construction du marché central de Bouaké. Un rêve de plus de 21 ans qui sera une réalité grâce au Président Alassane Ouattara et au Premier ministre Amadou Gon Coulibaly ainsi que nos partenaires au développement, notamment, la France à travers l'AFD", s'est réjoui le maire Djibo. Il a expliqué qu' "actuellement, c'est la phase de préparation d'une plate forme nécessaire à la construction du futur marché de Bouaké mais également pour la cérémonie de pose de la première dudit marché en présence des Présidents Alassane Ouattara et Emmanuel Macron (France).

Et je suis très heureux de constater que les travaux de terrassement avancent à grand pas", s'est réjoui le maire Nicolas Djibo. Il a notamment signalé que la programmation de la construction du grand marché de Bouaké sera suivie. "Il n'y aura pas de retard dans le programme tel qu'on l'a fixé au départ. Tout va très bien et dans 21 mois après la pose de la première pierre les populations de Bouaké auront leur marché. Le plus grand et le plus moderne marché couvert de l'Afrique de l'ouest. Ce marché sera le marché de la sous-région. Il sera construit sur une superficie de 09 hectares", a dit le maire Nicolas Djibo. Qui a félicité ceux qui travaillent pour la réalisation de ce grand projet. "Je vous encourage tous à aller de l'avant pour que le projet reste dans le chronogramme programmé", a lancé Djibo.

Le maire Djibo a remercié les commerçants déguerpis pour leur adhésion au processus de recasement qui se déroule normalement. "Je tiens à dire merci aux commerçants pour cet esprit civique démontrant ainsi leur adhésion au projet de construction du grand marché de Bouaké.

Je voudrais lancer un appel aux autres commerçants qui sont en attente de recasement provisoire pour leur demander de patienter. Ce projet est fait pour eux et jamais ils ne seront lésés", a-t-il rassuré.

Concernant le coût des étals, Nicolas Djibo a tenu à rassurer les commerçants qu'ils ne seront pas chers car s'inscrivant dans le programme social du gouvernement. "Les prix des pas-de-porte ont été vraiment étudiés. Ce sont des coûts à caractère social. Car, nous voulons accompagner le gouvernement dans son programme social", a dit pour finir, le maire Djibo.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.