Angola: Le pays préside le Conseil de sécurité de l'UA

Une vue de Luanda , la capitale de l'Angola

Luanda — L'Angola a assumé depuis dimanche la présidence tournante du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l'Union africaine (UA).Le mandant du pays, qui expire en mars 2020, va débuter lors d'une réunion ministérielle de cet organe de défense, prévue du 4 au 6 décembre à Luanda.

Sous le thème "Réconciliation nationale, rétablissement de la paix, sécurité et reconstruction de la cohésion en Afrique", la réunion s'inscrit dans la stratégie de la consolidation de la paix et de la promotion de développement durable.

La séance d'ouverture de cette réunion sera marquée par la présence de 80 entités, entre autres les 15 ministres des affaires étrangères des États membres du Conseil de la paix et de sécurité de l'UA.

Dans la perspective de transmettre les expériences de leurs pays en rapport avec le thème de la réunion, les chefs des diplomaties du Mali, Niger, RCA, RDC, outre d'Algérie et du Rwanda (membres du CPS) ont été invités.

Il est également prévu dans l'ordre du jour, l'intervention du Commissaire à la paix et à la sécurité de la Commission de l'Union africaine, Smail Chergui.

Lors de la présentation du programme de la présidence du pays au siège de l'UA, le Représentant permanent de l'Angola auprès de l'Union africaine, Francisco da Cruz, a souligné que cet événement servirait à explorer des moyens pour renforcer la dynamique des efforts continentaux en cours, dont l'objectif est de faire taire les armes.

La réunion vise également à créer des conditions propices à la transformation et au développement socio-économique, conformément à la charte et à l'esprit de la zone de libre-échange continentale africaine et de l'agenda 2063.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.