Madagascar: Œuvres inédites de Sylvain Subervie - La primeur aux collectionneurs de Madagascar

Il était une fois le ban de poissons sur le devant de l'hôtel de ville. Vendredi, l'auteur de ces œuvres a dévoilé ses dernières pontes en matière de sculpture.

Sylvain Subervie renouvelle l'expérience du système de vente qu'il a baptisé le « New art market » en présentant « la balle » et « la géométrie variable ». Si le premier est un clin d'œil au football malgache, le second est une suite logique de la précédente œuvre « Trilogie ». Selon l'artiste, « l'idée est de donner une primeur aux collectionneurs ici à Madagascar et les permettre de pouvoir acquérir l'œuvre d'art à un prix d'origine avant qu'elle ne rejoigne le marché international. Et avec le concept de chrono art market, l'œuvre est mise en vente dans un temps limité de 30 minutes. »

Avec l'engouement autour du ballon rond, « La balle »a été imaginée pour un collectionneur passionné de football. Par ailleurs, cette œuvre cadre parfaitement à la thématique de la soirée qui s'est tenue à l'Urban Futsal à Andraharo, un évènement parrainé par, Nicolas Dupuis. En outre, comme tout passionné qui se respecte, le coach a acquis la pièce d'une valeur de 1.111 Euro. Quant à la « Géométrie variable », elle offre 4 .096 positions différentes. Une belle superposition de triangle, de rectangle et de rond donnant un tableau interactif fait de fer forgé et de cristal de roche. Pour Sylvain Subervie, ce tableau est « sa façon de peindre » une belle pièce de 5 .555 Euro.

Mis à part les deux œuvres inédites présentées pour l'occasion, ses autres sculptures emblématiques ont été également visibles lors de la vente exposition. Parmi eux, les célèbres guerriers qui ont fait sensation à Miami, ou encore le fameux taureau de 3m de long a accueilli les invités à l'entrée. Entre autres, l'incontournable ban de poissons en version miniature n'a pas été en reste.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.