Sénégal: Vote du budget du ministère des sports - Matar Ba pèse 24 milliards

2 Décembre 2019

Le budget du ministère des Sports a été voté hier, dimanche, par l'Assemblée nationale. Il a été arrêté à la somme de 24 milliards 783.737.928 F Cfa, pour 20, 6 milliards 206 892. 359 205 en autorisations d'engagements.

La plénière a permis au ministre des Sports, Matar Ba, de répondre aux interpellations des députés principalement axées sur les programmes engagés par l'Etat dans le domaine des équipements et infrastructures sportives mais aussi de s'exprimer sur les autres secteurs de la vie sportive du pays.

«Toutes les doléances sont dans un même panier et avec une bonne planification et nous allons répondre à toutes les préoccupations qui tournent autour des infrastructures sportives.

C'est une réalité mis l'Etat a déjà pris cette question en charge. J'ai déjà dit qu'en 2023, toutes les doléances ne seront pas posées.

Mais cela ne veut pas dire que tout sera fini. Car on a trouvé dans notre pays qu'il n' y avait pas d'infrastructures. Nous avons engagé ce combat qui sera certainement gagné. Car la programmation, la planification ont été faites.

Nous avons vu notre budget qui est allé jusqu'à 24, 8 milliards. Le plus grand pourcentage est allé au niveau des infrastructures. C'est une réponse du chef de l'Etat aux préoccupations de ses sportifs ».

«Un fonds pour gérer les compétitions internationales»

C'est la création d'un fonds qui sera logé dans un compte pour gérer les compétitions internationales. Le processus de décaissement est souvent très long.

Quand il s'agit de déplacement de l'équipe nationale qui est une obligation, le ministère des Sports a des difficultés pour mobiliser à temps les infrastructures. Le fonds, une fois mis sur place, permettra de faciliter la prise en charge de ces problèmes ».

«Remettre le stade au mains des sportifs»

« Construire un stade est un processus lourd. L'attribution et la mobilisation des moyens, cela prend du temps.

Pour ce qui est du stade Demba Diop, après le vote du budget, nous allons démarrer le renforcement de l'existant du stade Demba Diop pour que la direction de la protection civile qui avait fermé l'infrastructure puisse lever la mesure et remettre le stade aux mains des sportifs.

Nous partageons toutes les difficultés ... Mais en tant que ministre des Sports, sachant ce que le gouvernement est en train de faire, sachant l'ambition du Chef de l'Etat, nous allons nous engager pour trouver de solutions.

« La Ligue pro a besoin d'oxygène »

« Je vais recevoir très bientôt la Ligue pro pour voir quelles solutions proposer au Chef de l'Etat pour un accompagnement... Aujourd'hui, je pense que la Ligue sénégalaise de football professionnel a besoin d'oxygène.

Surtout dans ce domaine et permettre au championnat de pouvoir redémarrer normalement. Je félicite la Ligue pro qui est très engagée.

La Fédération a fait ce qu'il pouvait faire mais nous continuons à trouver des solutions. Il faudra aborder la question avec beaucoup de sérénité ».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.