Cameroun: Ngondo 2019 - Les jeunes au cœur des préoccupations

Message des esprits, qui ont demandé aux parents et grands-parents de mieux encadrer cette couche de la société.

L'eau du fleuve Wouri a semblé insuffisante aux yeux des ancêtres Sawa et des « Jengou » (esprits de l'eau) pour signifier leurs bénédictions à leurs descendants en ce jour du Ngondo Musango 2019. Il fallait y ajouter l'eau qui vient du ciel. C'est donc sous la pluie que les cérémonies du Ngondo ont démarré ce 1er décembre à Douala sur les berges du Wouri. L'évènement s'est déroulé en présence du gouverneur du Littoral, Samuel Dieudonné Ivaha Diboua, représentant le ministre des Arts et de la Culture.

Les ministres Jean-Ernest Ngalle Bibehe et Philipe Mbarga Mboa ont honoré de leur présence ce rendez-vous. Le défilé des piroguiers a constitué l'un des tableaux de la cérémonie. Puis les pygmées Baka, venus de l'Est, sont entrés en scène. Leur prestation a suscité une vive ovation. Le président sortant du Ngondo, Madiba Songue, s'est félicité des résultats obtenus jusqu'ici. « Lors de mon premier mandat il y a 11 ans, j'avais rêvé d'un grand Ngondo. Un Ngondo véritablement ancré dans le vécu quotidien et préoccupations de chaque canton et jouissant d'un siège digne de ce nom.

Au moment où s'achève mon deuxième mandat, je voudrais remercier du fond du cœur le Créateur et nos ancêtres pour m'avoir permis de partager ce rêve avec mes illustres pairs les chefs traditionnels et en avoir fait une œuvre commune », a affirmé le président de l'assemblée traditionnelle du Ngondo. La lutte traditionnelle, la course de pirogues et le passage du témoin entre les présidents sortant et entrant (Jean-Yves Eboumbou Douala Manga Bell) du Ngondo vont ensuite être servis à la foule nombreuse. Des activités culturelles qui ne représentaient que les prémices de l'évènement.

Puis l'articulation tant attendue a été lancée : l'immersion du vase sacré dans le Wouri pour recueillir le message des esprits de l'eau. Cette tâche a été réalisée par le président la commission héritage du Ngondo, Ndjangoua, qui aura passé huit minutes dans l'eau. Il a ramené un message clair. Les esprits de l'eau appellent les parents et grands-parents à un meilleur encadrement des jeunes, car ces derniers, de par leurs actes irresponsables, courent vers la perdition. Rendez-vous a été pris pour la prochaine assemblée générale du Ngondo au cours de laquelle Jean-Yves Eboumbou Douala Manga Bell sera officiellement installé dans ses nouvelles fonctions de président du Ngondo.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.