Algérie: COP25 - L'Humanité doit choisir entre l'"espoir" d'un monde meilleur ou la "capitulation"

Madrid — L'Humanité, qui subit les conséquences du dérèglement climatique, doit choisir entre l'"espoir" d'un monde meilleur en agissant ou la "capitulation", a indiqué lundi Antonio Guterres à l'ouverture de la COP25 à Madrid.

"Le monde est à un tournant" et "d'ici la fin la prochaine décennie, nous serons sur un de ces deux chemins. L'un est le chemin de la capitulation, où nous aurons dépassé comme des somnambules le point de non retour, mettant en danger la santé et la sécurité de tous les habitants de cette planète", a mis en garde le secrétaire général de l'ONU devant les représentants des quelque 200 pays, dont une quarantaine de chefs d'Etat et de gouvernement.

Pour M. Guterres, l'accord de Paris sur le climat de 2015 était une "promesse solennelle" aux populations du monde entier. "Alors écoutons les foules qui réclament le changement. Ouvrons les yeux devant la menace imminente qui nous guette. Ayons l'esprit ouvert face à l'unanimité de la science", a-t-il dit .

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.