Algérie: Les autorités marocaines empêchent l'accès de parlementaires basques à El-Ayoun occupée

Les autorités marocaines ont empêché l'accès d'un groupe de parlementaires basques à la ville d'El Ayoun occupée, l'obligeant à remonter dans l'avion, provenant des îles Canaries, indique, lundi, l'Agence de presse sahraouie (SPS).

Les parlementaires basques, empêchés dimanche d'entrer dans la capitale sahraouie occupée El Ayoun, étaient venus tenir une série de réunions avec des associations et des militants sahraouis, en vue de s'enquérir de lasituation des droits de l'Homme dans les territoires sahraouis occupés et briser le black-out imposé par l'occupant marocain.

Lire aussi: Camps des réfugiés sahraouis: rejet des mises en garde du MAE espagnol concernant la situation sécuritaire

Le groupe parlementaire comprend notamment Carmelo Barrio du Parti populaire (PP) et Inigo Martinez du parti Podemos.

L'occupant marocain empêche, depuis l'invasion du Sahara Occidental, l'accès des missions et délégations étrangères aux territoires occupés, dans une tentative de dissimuler les violations des droits de l'Homme à l'encontre du peuple sahraoui, conclut SPS.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.