Sénégal: Modernisation des moyens de l'administration territoriale - Aly Ngouille Ndiaye engage le gouvernement

2 Décembre 2019

Le ministre de l'Intérieur et de la Sécurité Publique, Aly Ngouille Ndiaye, a dévoilé des projets qui seront initiés en 2020 pour le compte de services sous sa tutelle. Il sera aussi question d'améliorer la prise en charge sécuritaire par le renforcement du maillage territorial. Il était à l'Assemblée Nationale hier, dimanche 1er décembre, pour le vote du projet de budget de son ministère.

Tout en saluant les efforts faits par le régime du président Macky Sall dans le renforcement des effectifs de la Police, le ministre de l'Intérieur et de la Sécurité publique, Aly Ngouille Ndiaye, a dit que 1000 policiers seront recrutés en 2020 pour renforcer les effectifs actuels qui sont, estime-t-il, supérieurs au nombre existant en 2012.

L'objectif est, selon Aly Ngouille Ndiaye, de faire en sorte que la Police soit présente dans tous les 45 départements du pays. Et pour ce faire, un plan d'investissement est en discussion avec le président de la République, Macky Sall, annonce-t-il.

Actuellement, ce sont seulement 22 départements qui disposent de postes de police. Mieux, déclare-t-il, il sera procédé à la densification dans des zones à forte concentration démographique comme Touba et Dakar.

La cité religieuse de Touba sera dotée de 4 Commissariats au moins et à Dakar, la construction de locaux pour des policiers est entamée à Yeumbeul et aux Parcelles Assainies, en plus de la construction d'un deuxième poste de police à Grand Yoff.

Le programme de densification concerne aussi la Gendarmerie nationale, fait remarquer le ministre de l'Intérieur.

Le ministre de l'Intérieur et de la Sécurité publique, Aly Ngouille Ndiaye, a révélé qu'en 2020, l'accent sera mis sur la construction et la réhabilitation du patrimoine bâti de l'administration territoriale qui date, pour la plupart, de l'époque coloniale.

Il dit en ce sens que 4 à 5 gouvernances seront construites dans des chefs-lieux de région dont celle de Sedhiou. Il y a aussi des préfectures à refaire, souligne-t-il.

S'agissant, par contre, des sous-préfectures, Aly Ngouille Ndiaye a indiqué que 123 locaux sont ciblés pour être totalement reconstruits. «C'est un programme spécial qu'il faut mettre», a-t-il soutenu, en faisant allusion à la question.

Revenant sur la confection des passeports, il a affirmé que des dispositions sont prises pour installer des bureaux dans des pays qui accueillent une forte communauté sénégalaise.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.