Afrique: Conférence ICASA - Un nouveau médicament rétroviral pour les enfants séropositifs

La Conférence sur le Sida et les IST en Afrique (ICASA), qui se tient jusqu'au 7 décembre à Kigali, au Rwanda, aborde notamment la question des traitements adaptés aux jeunes enfants.

Le nombre d'enfants nouvellement contaminés par le VIH a fortement baissé. Il est passé de 240 000 en 2010 à 160 000 en 2018, essentiellement en Afrique subsaharienne.

Ce résultat a été obtenu grâce à la mise sous traitement antirétroviral d'une forte proportion - de 82% - des femmes enceintes séropositives. Aujourd'hui encore cependant, 1,8 million d'enfants vivent avec le VIH et un traitement vraiment adapté à leurs besoins manque à l'appel.

L'initiative Médicament contre les maladies négligées (DNDi) et l'ONG Unitaid ont lancé le Quadrimune qui combine quatre principes actifs, limite les risques de résistance et se présente sous forme de gélule à ouvrir, contenant une poudre agréable au goût, à mélanger au lait ou à la bouillie.

Ce produit, qui se conserve bien et n'a pas besoin d'être réfrigéré, pourrait être proposé à un prix inférieur à un dollar par jour. Aujourd'hui cependant, le feu vert des autorités de santé pour la mise sur le marché manque encore. Le dossier est actuellement soumis à l'Agence américaine du médicament, la Food and Drug Administration (FDA), qui doit rendre son verdict dans quelques mois.

La grande pièce manquante était comment traiter très tôt un enfant diagnostiqué de telle manière qu'on ne permette pas au virus de faire tous les dégâts qu'il fait lorsqu'il atteint tous les organes vitaux.

La semaine prochaine, on vous emmène à #Kigali au #Rwanda 🇷🇼 pour 4 émissions sur la lutte contre le #VIH en #Afrique de l'Est, les jeunes et le VIH, la couverture santé au Rwanda et la prise en charge psychosociale du #traumatisme lié au #génocide.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.