Burkina Faso: Situation sécuritaire - Le MPAP appelle à l'union sacrée autour des FDS

Le bureau exécutif du Mouvement pour la culture de la paix et l'amour de la patrie (MPAP) était face à la presse le samedi 30 novembre 2019 à Ouagadougou. Au menu des échanges avec les journalistes, « la situation sécuritaire et le climat sociopolitique délétère au Burkina Faso ».

Association apolitique,le MPAP, selon son président, Samuel Kalkoumdo, a pour objectif principal de contribuer de manière significative à la culture et à la promotion de la paix et de l'amour de la patrie dans les esprits des citoyens burkinabè.

Le Mouvement a déjà eu des audiences avec des personnalités coutumières, administratives et religieuses dans les treize régions du pays.

L'objectif visé était de mutualiser les efforts pour la construction d'une nation forte, sécurisée, unie, cela pour parvenir à un développement durable, profitable à la population actuelle et à la génération future.

Samedi dernier, les premiers responsables du MPAP ont donné leur vision de la situation nationale, marquée depuis 2015 par des attaques terroristes à répétition. Cette situation ignoble et terrifiante, a dit le président Kalkoumdo, pèse lourdement sur la conscience collective des Burkinabè.

Malheureusement, a-t-il indiqué, il y a des déclarations tous azimuts qui ne favorisent pas la cohésion sociale, la recherche de la paix et la réconciliation.

Le MPAP en déduit que cette cohésion sociale, cette réconciliation qui ont pour objectif de vaincre le terrorisme ne constituent pas une préoccupation réelle pour les acteurs actuels qui animent la vie politique et sociale du Burkina. Le Mouvement prône alors l'union sacrée autour des FDS, dans la lutte contre le fléau et la sécurisation du pays.

Pour venir à bout de l'hydre terroriste, le MPAP suggère au plan socio-économique, entre autres, le développement d'activités génératrices de revenus pour les femmes dans les treize régions, la création d'emplois pour les jeunes, la promotion de l'accès aux crédits des femmes et des jeunes.

Au plan politique, le Mouvement propose de taire les divergences et de viser un objectif commun : le vivre-ensemble, une formation des OSC et des partis politiques sur la prévention et la gestion des crises en période pré et post-électorales...

Dans le domaine sécuritaire, le MPAP préconise le renforcement du système de défense, la dotation conséquente des FDS en moyens matériels, techniques et logistiques... Au plan scolaire, la promotion de l'éducation civique et morale du primaire au supérieur est envisagée.

Plus de: L'Observateur Paalga

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.