Burkina Faso: CAP Matourkou - 448 compétences mises à la disposition du monde rural

2 Décembre 2019

La cérémonie de sortie de promotion 2019 du Centre agricole polyvalent de Matourkou s'est déroulée, le vendredi 29 novembre 2019, sous la présidence du ministre de l'Agriculture et des Aménagements hydroagricoles, Salif Ouédraogo. 448 stagiaires se sont engagés à servir avec « honneur et patriotisme », partout sur le territoire national.

Le Centre agricole polyvalent de Matourkou, situé à une dizaine de kilomètres de Bobo-Dioulasso met à la disposition du Burkina Faso, 448 agents pour la bataille du développement du secteur agricole.

Ils sont composés de 222 agents techniques d'agriculture, 163 techniciens supérieurs d'agriculture, 43 ingénieurs d'agriculture, 9 conseillers d'agriculture, 5 ingénieurs pédologues et 5 ingénieurs en vulgarisation agricole.

La cérémonie de sortie de la promotion du Centre agricole polyvalent de Matourkou baptisée « Paix et sécurité alimentaire » a eu lieu, le vendredi 29 novembre 2019, sous la présidence du ministre de l'Agriculture et des Aménagements hydroagricoles, Salif Ouédraogo.

M. Ouédraogo s'est réjoui de la mise à disposition de diplômés du centre, potentiels acteurs de la transformation structurelle de l'agriculture. Il a invité les impétrants à se tenir prêts à relever le défi de la sécurité alimentaire et pour le combat contre la pauvreté en milieu rural.

« Investir dans les jeunes et les femmes, gage d'un développement durable de l'agriculture », est le thème retenu pour la cérémonie de sortie. Selon le directeur général du centre, Dr Denis Ouédraogo, le thème vise à contribuer à la promotion et au développement de l'esprit entrepreneurial au sein des stagiaires dont la moitié est constituée d'auditeurs libres.

De ce fait, il a invité les impétrants à saisir les différentes opportunités de financement pour investir dans l'agriculture.

Car, a-t-il dit, « la terre ne ment jamais ». Aussi, Dr Denis Ouédraogo a exhorté les ex-stagiaires à l'abnégation au travail, et au travail bien fait empreint d'une « conscience professionnelle aiguë ».

En effet, il a conseillé les ex-pensionnaires du centre, à cultiver constamment les valeurs de discipline, d'honnêteté, d'intégrité, d'honneur, et de dignité.

Pour les parrains de la promotion, l'ambassadeur de la Chine au Burkina Faso, Li Jian et la Conseillère spéciale de la présidence du Faso, Julie Kongo, cette cérémonie est considérée comme une mission.

C'est pourquoi, ils ont invité leurs filleuls à être des « modèles, assidus et ponctuels au travail ». Le délégué des stagiaires, Yacouba Sawadogo, pour sa part, a remercié le corps professoral pour leur soutien et conseil, tout au long de la formation.

Les ex-pensionnaires du centre se sont engagés à accompagner le gouvernement burkinabè dans sa stratégie de promotion d'une agriculture durable et compétitive pour l'atteinte d'une sécurité alimentaire et nutritionnelle.

Pour Yacouba Sawadogo, la qualité du leadership, associée aux compétences des cadres de plus en plus aguerris aux techniques modernes de gestion et de production, permet de relever les défis.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.