Afrique de l'Ouest: Ouatarra et Issouffou estiment que l'endettement est une "nécessité"

Diamniadio — Les présidents de Côte d'Ivoire, Alassane Ouattara, et du Niger, Mouhamadou Issouffou, ont souligné lundi à Dakar la nécessité pour les pays africains de recourir à l'endettement pour mettre en oeuvre leur politique de développement.

Intervenant à la conférence sur "Développement durable et dette soutenable" au Centre international de conférence Abdou Diouf (CICAD) de Diamniadio, Ouattara et Issoufou donnaient leurs avis sur la lancinante question de l'endettement du continent.

"La dette est une nécessité. De mon point de vue, nous les pays africains nous ne devons pas avoir peur de nous endetter", a déclaré le président ivoirien.

"Mais à condition de le faire de manière raisonnable, que ça soit de la dette saine, concessionnelle et remboursable par nos recettes propres. Plutôt que d'aller s'endetter pour payer la dette engagée antérieurement", a ajouté Alassane Ouattara.

Pour sa part Mouhamadou Issouffou a plaidé pour la poursuite de cette politique d'endettement.

"Il faut continuer à s'endetter, c'est évident. C'est vrai, il faut que la dette soit soutenable. Mais nous ne pouvons pas nous arrêter de nous endetter. Pour investir, il faut s'endetter. Nous avons des ressources internes, mais il faut s'endetter", a soutenu le président nigérien.

Il faut "repenser" la gouvernance économique mondiale. "Tant qu'on fait, tant qu'on continuera à faire ça, on continuera à piétiner dans les mêmes problèmes", a déploré Mouhamadou Issouffou, en donnant l'exemple des "capitaux spéculatifs".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.