Afrique: La DG du FMI appelle les pays africains à compter d'abord sur eux-mêmes

Dakar — La directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Kristalina Georgieva, a demandé lundi aux dirigeants africains de compter sur eux-mêmes d'abord avant de solliciter l'aide étrangère.

"Il faut compter sur vous-mêmes avant de compter sur les autres", a-t-elle déclaré à Diamniadio, à une trentaine de kilomètres de Dakar, à l'occasion d'une conférence internationale portant sur "Développement durable et la dette soutenable : le juste équilibre", à laquelle participent plusieurs chefs d'Etat africains.

Outre Macky Sall, ses homologues Patrice Talon (Bénin), Roch Marc Christian Kaboré (Burkina Faso), Alassane Outtara (Côte d'Ivoire), Mouhamadou Issoufou (Niger) participent à cette rencontre.

De même le président togolais Faure Gnassigbé était présent à cette rencontre organisée par les Nations unies et le Cercle des économistes.

Kristalina Georgieva a aussi demandé aux pays africains de gérer leur dette de manière "rigoureuse" et de veiller à sa transparence.

"Il faut que la gestion de la dette soit rigoureuse. La transparence de la dette est la meilleure amie des populations", a-t-elle dit, estimant que la dette doit être "efficiente", pour permettre aux populations de "sentir les effets de la croissance".

Le FMI est prêt à octroyer davantage de financements aux Etats africains, avec des "taux concessionnels de zéro pour cent", a par ailleurs assuré sa directrice générale, exhortant les pays africains à "veiller à l'accroissement de leurs recettes fiscales et à avoir des dépenses efficientes.

"Nous devons accroître les investissements et les dépenses sociales. Il nous faut davantage d'énergie pour atteindre l'objectif du développement", a indiqué Kristalina Georgieva.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.