Congo-Brazzaville: Musique - Abdoulaye Traoré en concert à Pointe-Noire

Invité par l'institut français du Congo (IFC), l'artiste musicien, originaire du Burkina Faso, va se produire le 7 décembre à partir de 19 h, dans la salle Tchicaya -U -Tam'Si.

Abdoulaye Traoré sillonne depuis des années les quatre coins du monde avec son groupe Debadémba. Cette fois-ci en solo, il profitera de l'occasion pour rencontrer le public et les artistes ponténégrins. Habitué des grandes scènes, pendant ses concerts, il joue avec une puissance remarquable. Cet artiste a le sens de l'improvisation qui fait sa particularité, avec un répertoire éclectique et universel.

En marge de son concert à l'IFC, Abdoulaye Traoré animera un atelier musical auquel les artistes de musique moderne et traditionnelle évoluant dans la ville océane sont invités pour un dialogue musical, qui sans aucun doute donnera naissance à une création des plus enrichissantes pour tous.

Cette activité, qui prend l'allure d'un rendez-vous du donner et du recevoir, va lui permettre d'explorer la musique congolaise mais également de partager avec les artistes locaux son expérience africaine et européenne acquise lors de ses nombreuses tournées.

Né en 1971, Abdoulaye Traoré a écumé toute l'Afrique de l'ouest, avant de se fixer à Paris. De ses tribulations lui vient une maîtrise des différents styles africains, de l'afro-beat au blues du désert. À la guitare, électrique ou acoustique, comme à la mandole, il explore inlassablement les mélodies du monde dans lesquelles on peut ressentir son sens de l'improvisation.

Issu d'une famille de musiciens, il est initié à l'art par sa sœur, qui lui fait découvrir la guitare, et par son père, chanteur et joueur de Tama. Abdoulaye a alors 14 ans. Il partage ses premières scènes en 1989 avec Sieka Barou, Victor Démé et Noumou Kezon. Le chanteur Adama Dramé le remarque lors d'un concert et l'invite à travailler avec lui à Bouaké (Côte d'Ivoire). Cette collaboration se prolonge en Europe dans le cadre d'une tournée.

De retour en Côte d'Ivoire, Abdoulaye rencontre l'ensemble Koteba et intègre ce groupe avec lequel il travaille plusieurs années. Il a ainsi l'occasion de sillonner l'Afrique de l'ouest (Burkina Faso, Niger, Sénégal) puis de nouveau l'Europe. Il revient à Paris, reçoit plusieurs propositions et finit par s'y installer.

Rapidement reconnu pour son approche musicale, il fait les arrangements d'albums de nombreux artistes africains, multiplie les rencontres et collaborations (Fantani Touré, Jean-Philippe Rykiel, Victor Démé, ... ). Véritable aventurier de toutes influences, Abdoulaye Traoré ne s'en tient pas à la musique mandingue : musique touareg, peule, wassoulou, blues, flamenco, slam.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.