Ile Maurice: Dépenses déclarées - La facture de «2015» de Patrice Armance

3 Décembre 2019

Les candidats continuent à soumettre leurs déclarations de dépenses pour les élections générales, à la commission électorale.

À l'instar du candidat de l'Alliance Nationale au no 1 (Grande-Rivière-Nord-Ouest-Port-Louis Ouest), qui a fait valoir qu'il a dépensé un total de Rs 110 889 et 80 sous. Dont 2 000 feuilletés qui lui ont coûté Rs 30 000, le 11 novembre, chez Al Rashid Industrial Bakery et Rs 42 389 de rafraîchissements chez Tangsway Beau-Bassin, le 6 novembre.

Toutefois, il y a un hic dans une des factures produites par Patrice Armance : elle fait état de Rs 25 000 de carburant à une station-service de la capitale datée du... 8 novembre 2015. Mais pas que. Dans la déclaration que le candidat doit reproduire au stylo sur un formulaire à la Commission électorale, on peut y lire la date du 7 novembre 2015 pour cette même dépense.

Interrogé sur cette incohérence, Patrice Armance assure que c'est un 9 et pas un 5 inscrit dans l'année mentionnée. «Vous pouvez vérifier auprès du gérant de la station-essence. Je me souviens bien d'une facture de Rs 25 000 le jour des élections», affirme-t-il.

Par ailleurs, un premier candidat du Mouvement militant mauricien a procédé à cet exercice décrié par des observateurs puisque bon nombre sont unanimes que les dépenses déclarées ne reflètent nullement la réalité. Il s'agit de France Marie, candidat mauve au no 17 (Curepipe-Midlands). Il déclare des dépenses totalisant Rs 93 646. Soit pour l'achat des oriflammes, banderoles et la location d'une salle verte avec chaises et podium uniquement.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.